fbpx

Départements

Plus d'information sur nos spécialités

Autres chirurgies en Turquie

​​D’autres interventions peuvent être réalisées au sein de nos cliniques partenaires en Turquie, il suffira de nous en faire la demande. Voici une présentation de quelques interventions de chirurgies les plus demandées comme la chirurgie bariatrique contre le surpoids, la chirurgie ophtalmologique pour corriger les défauts de la vision et la fécondation in Vitro (FIV).

Tout savoir sur la chirurgie de l’obésité

L’obésité ou un surplus de poids sévère sont des éléments indiquant une Chirurgie de l’Obésité surtout si la perte de poids est vraiment résistante à tout régime. Il existe différentes Chirurgies Bariatriques comme la gastroplastie, La Sleeve et le Bypass.

Nous avons choisi pour vous la Sleeve Gastrectomie qui nécessite un suivi post-opératoire peu contraignant. Le premier mois va vous permettre de vous habituer, en manger très lentement, à votre nouvel estomac qui est en train de cicatriser. Cette chirurgie consiste à retirer une grande partie de l’estomac pour former un tube. Cette restriction ralentit le passage des aliments. Après avoir ingéré lentement une faible quantité de nourritures, vous n’aurez plus faim.

Elle entraînera une perte de poids de 2 à 4 kgs par mois. La Sleeve n’est pas réversible. Cependant, le tube va se dilater progressivement et n’aura plus aucune efficacité au bout de 5 à 7 ans. Ce traitement est indiqué pour les personnes obèses ou avec un surpoids sévère qui les handicape dans la vie de tous les jours. Au préalable cette chirurgie devra être prescrite par votre médecin traitant pour éviter un refus de l’équipe médicale sur place. Votre IMC devra être supérieur à 35. Normalement l’intervention peut se réaliser à partir de 18 ans.

Entre 20 et 25 : poids normal
Entre 26 et 30 : surpoids
Entre 31 et 35 : obésité type 1
Entre 36 et 40 : obésité type 2
Entre 41 et 50 : hyper-obésité morbide

L’Indice de Masse Corporelle (IMC) est calculé en divisant le poids (en kilogrammes) par la taille (en mètres) au carré : IMC = Poids/Taille²

Pour les personnes en surpoids (25<IMC<35), nous vous proposons un traitement non chirurgical sous endoscopie par l’injection de toxines botuliques dans votre estomac. Grâce à ce traitement, la digestion dans l’estomac passe d’environ 4 heures à 12 heures. Il réduit également l’appétit de la personne et prolonge le sentiment de plénitude. Cette procédure assure que l’excès de poids est perdu entre 6 et 8 mois et vous permet d’atteindre votre poids idéal. Ce traitement est réversible et renouvelable une seule fois. Il est contre-indiqué pour les personnes qui ont des problèmes d’ulcère gastrique (estomac ou duodénum). Cette technique ne doit pas être considérée comme un moyen facile de perdre du poids. Comme pour les autres techniques, le patient s’engage à changer son alimentation et à pratiquer une activité physique adaptée. Avec cette méthode, le patient perd de son poids initial entre 15 et 20%. Si le patient ne suit pas le programme de diète et d’exercice lorsque le produit sera résorbé, il peut rapidement reprendre du poids.

Correction de la myopie, l’hypermétropie, la presbytie, l’astigmatisme et de la cataracte

Qu’est-ce que la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme?

La myopie rend la vision embrouillée de loin. L’hypermétropie rend la vision embrouillée de près, même en jeune âge. L’astigmatisme rend la vision embrouillée de loin et de près. La cornée est la fenêtre transparente située à l’avant de l’œil. Tout comme le cristallin, la cornée aide aussi à mettre les images au focus. Chez la majorité des gens, la cornée est légèrement asymétrique : il s’agit de l’astigmatisme. Lorsque l’astigmatisme est léger, une correction n’est pas nécessaire pour voir clair. Lorsque l’astigmatisme est plus important, il doit être corrigé pour voir clair. La myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme sont corrigées par des lunettes, des lentilles de contact ou un traitement au laser ou encore par une lentille artificielle intraoculaire lors de votre chirurgie de cataracte.

Quel est le principe du Lasik ?

Le Lasik consiste à modifier la courbure de la cornée afin de la rendre plus plate, et donc moins puissante, chez le myope, plus cambrée, et donc plus puissante chez l’hypermétrope et plus sphérique chez l’astigmate, alors que l’astigmatisme est défini par des inégalités de courbure cornéenne.

Cette opération comprend deux temps opératoires. Le premier temps consiste à découper une fine lamelle de cornée à l’aide d’un instrument automatisé. Cette lamelle, qui reste solidaire de l’œil grâce à une charnière, est ensuite soulevée, ce qui permet, dans le deuxième temps, d’appliquer le laser dans les couches profondes de la cornée. La quantité de laser délivrée est programmée en fonction du défaut visuel. Le laser Excimer agit en diminuant l’épaisseur de la cornée, au centre chez le myope, en périphérie chez l’hypermétrope et l’astigmate. Enfin la lamelle est repositionnée pour cicatriser en quelques jours sans point de suture.

Les fourchettes d’opération sont très larges et concernent plus de 90% des patients candidats à la chirurgie réfractive, – 1 à – 10 dioptries chez le myope, +1 à + 5 dioptries chez l’hypermétrope et 1 à 5 dioptries chez l’astigmate. Quant à la chirurgie de la presbytie, elle utilise également le Lasik, le plus souvent selon le principe de la bascule ou mono-vision, c’est à dire un œil dédié à la vision de loin et l’autre à la vision de près. 

Quel est le principe de la No Touch Laser ?

Le No Touch Laser, également connu sous le nom de TransPRK, est un traitement au laser qui s’applique en quelques secondes et sans toucher l’œil de quelque manière que ce soit. Il donne de très bons résultats. Cette technique est utilisée en Turquie avec l’utilisation d’appareil de marque allemande Schwind Amaris. Il peut éliminer les défauts oculaires tels que la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme.

Le No Touch Laser est le premier choix pour beaucoup car il ne touche même pas l’œil sans créer de rabat dans la cornée comme avec la technique Lasik. L’un des principaux avantages est qu’il peut convenir à ceux qui ont une cornée fine et dont les cas ne conviennent pas aux autres techniques laser.

Le No Touch Laser peut être appliqué à un large éventail de patients à partir de 18 ans jusqu’à 40 ans. Le patient ne ressent aucune douleur pendant la chirurgie. Le processus de guérison est également extrêmement rapide.

En quoi consiste une chirurgie de la cataracte ?

Nos lentilles naturelles (cristallin) perdent de leur élasticité avec le temps, cela affecte donc la vision. Ce problème que nous appelons la cataracte se produit. La chirurgie de cataracte consiste à enlever le cristallin et le remplacer par une lentille artificielle nécessaire pour rétablir la vision. Selon les caractéristiques de votre œil, un choix de lentilles intraoculaires (monofocale ou multifocale) s’offre à vous.

Nous retirons la lentille naturelle et plaçons la lentille artificielle à l’intérieur de l’œil par une opération facile et sans douleur. Après l’opération, les patients retrouvent rapidement une bonne vision de loin ou/et de près. La technique Zepto est utilisée pendant l’opération, ce qui raccourcit la durée de l’opération et diminue les complications. De plus, la mise au point des lentilles dans l’œil est effectuée par les appareils. Nous utilisons les lentilles de marques américaines Alcon et allemandes Zeiss approuvées par la FDA. Les lentilles implantées par nos chirurgiens ont une durée de vie de 150 ans. Aucune déformation n’est constatée après l’implantation. Ces lentilles conviennent généralement aux personnes de plus de 40 ans.

Un bilan préopératoire précis est nécessaire pour s’assurer de la faisabilité d’une telle opération. les résultats des tests biométriques suivants l’acuité visuelle, la pression oculaire, la topographie et la pachymétrie cornéenne nous déterminera si vous êtes éligible pour un traitement par laser. Il est conseillé de faire ces tests avant de venir sur place pour être sûr d’être éligible au traitement et éviter de venir sur place pour rien.

La Fécondation in Vitro (FIV)

Parmi les traitements de procréation médicalement assistée (PMA), la Fécondation In Vitro (FIV) concourt à l’échelle mondiale à la venue au monde de 350 000 bébés chaque année.

Cette méthode est indiquée pour pallier certains problèmes d’infertilité féminine tels que l’insuffisance ovarienne, l’endométriose ou encore le syndrome des ovaires polykystiques. La FIV peut aussi améliorer les chances de réussite en présence de facteurs masculins sévères, ainsi qu’en cas de maladie génétique chez le conjoint.

La Fécondation In Vitro est une technique de laboratoire qui permet de féconder un ovocyte avec un spermatozoïde hors de l’utérus. Cette technique est dite « in vitro » puisque la fécondation se passe à l’extérieur du corps de la femme.

La Fécondation In Vitro se compose de plusieurs étapes : la stimulation hormonale, la ponction folliculaire réalisée par voie vaginale sous contrôle échographique sous anesthésie, et la préparation des gamètes du couple (ovocytes et spermatozoïdes) au laboratoire jusqu’à la mise en fécondation et au transfert embryonnaire. Le but étant d’implanter un de ces embryons dans l’utérus maternel.

Le transfert embryonnaire est un geste simple et indolore qui est parfois pratiqué sous contrôle échographique. Il est réalisé au moyen d’un cathéter fin et souple introduit par voie vaginale dans l’utérus, la patiente étant allongée en position gynécologique. L’embryon est déposé à l’intérieur de l’utérus et s’y développe jusqu’à son implantation.

Le couple doit arriver sur place au moins 2 jours avant le début de la période de menstruation et pour une durée d’au moins 25 jours.

Pour recevoir un avis médical et une offre détaillée

envoyez un formulaire de contact pour une demande de devis